Accueil
SUIVEZ-NOUS SUR

Parcours

Quotidien

Loisirs

JEUNESSE

Marie Melcore signe le visuel du 27e Fica Lire

Marion Gonzales, enseignante de danse urbaine pour tous Lire

La belle table de Célie et Aymeric Buiron Lire

Jules Bernardet, slalomeur d’avenir Lire

Roxanne Frank en toute franchise Lire

articles

A VOUS DE JOUER


J'AI LU, VU, ENTENDU

Une étape qui entre dans la légende


PARTICIPER !

express

Vols sur les parkings d'hôtels

décembre 1991

Les hôteliers sont souvent jugés responsables des vols commis sur le parking de leur établissement. Certaines mentions affichées, par exemple «la direction n'est pas responsable des vols ou des dégradations commis sur le parking» n'ont aucune valeur. Seuls les magistrats peuvent juger. Si la direction d'un hôtel ne commet aucune faute, selon le Code Civil, sa responsabilité est plafonnée, en cas de vol d'une voiture, à 100 fois le prix de la chambre louée. Cette somme ne compensera pas toujours la perte subie. Si l'hôtelier ou l'un de ses salariés a commis une faute, par exemple non-fermeture du parking lorsqu'il est prévu qu'il doit être fermé, l'indemnité versée est totalement déplafonnée. Il va de soi qu'il faut apporter la preuve de la faute.

Voir tout

videos